Photographer:Courtesy to Sandrine | Les enfants apprennent mieux en jouant. Photographer:Courtesy to Sandrine | L'equipe de Lilaloka, avec, de g. a d.,Yvelise, Aikya, Anna, Veronique et Sandrine. Photographer:Courtesy to Sandrine | Toutes les activites seront realisees dans le calme et la concentration. Photographer:Courtesy to Sandrine | Dans la (Photographer: Courtesy to Sandrine)" rel="https://www.aurovilleradio.org/wp-content/uploads/import/2013_04_05_interview_lilaloka_project_french_4-150x150.jpg" /> Photographer:Courtesy to Sandrine | Pas de jugement ni de competition dans le futur centre Lilaloka. Photographer:Courtesy to Sandrine | Une session de jeu individuelle. Photographer:Courtesy to Sandrine | Tous les ages peuvent etre melanges dans certaines activites.
05 Apr / 2013Program by:
Featured: SandrineLanguage: French

Lilaloka prend forme

Le projet de Lilaloka, “l’endroit pour jouer” en sanscrit, a vu le jour grace à la détermination d’une poignée de femmes issues du milieu éducatif. Ni école, ni centre aère, ni garderie, Lilaloka ne va plus loin, en offrant une nouvelle approche éducationnelle centrée sur la joie et le jeu. Le futur centre proposera des activites à tous les enfants, en favorisant l’autoapprentissage et en bannissant la competition et le jugement. Sandrine, l’une des créatrices, nous éclaire sur le fonctionnement de Lilaloka. Contact : lilaloka@auroville.org.in

0 Shares

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *